Les nations européennes enquêtent sur les problèmes de rayonnement de l’iPhone 12

Dans une décision qui a attiré l'attention des passionnés de technologie et des régulateurs, la France a récemment interrompu les ventes de l'iPhone 12 – en attendant ses problèmes de rayonnement pour l'iPhone 12. Cette décision a été motivée par des inquiétudes concernant l'appareil émettant des niveaux de rayonnement électromagnétique supérieurs à ce qui est autorisé. L'Agence nationale des fréquences (ANFR) de France a révélé que ses tests sur l'iPhone 12 ont montré des niveaux de rayonnement dépassant les limites autorisées.

La France prend les devants

Jean-Noël Barrot, ministre français de l'Économie numérique, a commenté la situation, suggérant que cette décision pourrait déclencher un « effet boule de neige ». Il a partagé ces réflexions avec le journal Le Parisien, soulignant les implications potentielles de la décision française sur d'autres pays européens.

D'autres pays européens se joignent à l'enquête

A l'instar de la France, la Belgique, les Pays-Bas et l'Allemagne ont exprimé leur intention d'approfondir le sujet.

La Belgique, en particulier, adopte une approche proactive. Mathieu Michel, secrétaire d'État belge à la numérisation, a déclaré : « La santé est une question qui ne doit jamais être négligée. » Il a demandé à l'organisme de réglementation du pays d'évaluer les risques potentiels pour la santé de l'iPhone 12. Michel a également évoqué sa demande au régulateur d'examiner tous les modèles Apple et, par la suite, les autres marques.

Problèmes de rayonnement sur l'iPhone 12

L’Agence néerlandaise des infrastructures numériques (RDI) a également exprimé ses inquiétudes. En se basant sur les résultats des tests français, le RDI estime que les niveaux de rayonnement des iPhone 12 ont bel et bien été dépassés. Cependant, ils ont également précisé qu'il n'y avait « aucun risque aigu pour la sécurité » pour le moment.

L'agence du réseau allemand BNetzA a indiqué à la BBC que l'enquête française en cours pourrait conduire à des mesures qui pourraient être mises en œuvre dans tous les États membres de l'UE.

La réponse d'Apple

Apple, le géant technologique derrière l'iPhone, n'est pas resté silencieux sur le sujet. Ils contestent les conclusions de la France, affirmant avoir fourni à l'ANFR des résultats de laboratoire. Ces résultats, qui incluent des données provenant à la fois d'Apple et de sources tierces, démontreraient que l'iPhone 12 respecte les réglementations en matière de rayonnement.

Le ministre français de l'Economie numérique reste optimiste, espérant qu'Apple puisse résoudre le problème via une mise à jour logicielle. Toutefois, si cette solution n’aboutit pas, l’ANFR a précisé qu’Apple devra rappeler tous les iPhone 12 vendus en France.

Tests de rayonnement expliqués

Pour ceux qui ne connaissent pas le processus de test de rayonnement, le régulateur effectue deux tests distincts. Le premier test évalue le rayonnement lorsque le téléphone est à proximité du corps d'une personne, par exemple lorsqu'il est tenu ou rangé dans la poche d'un pantalon. Le deuxième test est effectué à une distance légèrement plus grande, reproduisant des scénarios dans lesquels le téléphone pourrait se trouver dans la poche d'une veste ou dans un sac.

Dans le cas de l’iPhone 12, bien qu’il ait réussi le deuxième test, il n’a pas respecté la réglementation européenne lors du premier.

Contexte historique

Il convient de noter que ce n'est pas la première fois que des smartphones sont retirés du marché français en raison de problèmes de radiations. C’est cependant du jamais vu pour un modèle d’iPhone.

L'Organisation mondiale de la santé a mené de nombreuses études au fil des ans pour déterminer les risques potentiels pour la santé associés à l'utilisation du téléphone mobile. Leurs conclusions, telles qu’indiquées sur leur site officiel, confirment qu’« aucun effet néfaste sur la santé n’a été établi comme étant causé par l’utilisation du téléphone portable ».

Conclusion

La situation de l’iPhone 12 rappelle l’importance de contrôles de qualité rigoureux et de conformité réglementaire dans l’industrie technologique. Au fur et à mesure que l’histoire se déroulera, les consommateurs et les parties prenantes de l’industrie suivront attentivement les résultats et les mesures ultérieures prises par Apple et les pays européens concernés.

Épinglez-le sur Pinterest

Partagez ceci