fbpx

Invalide à cause de l'électrosmog : allocation d'une pension d'État

Le débat sur la question de savoir si les rayonnements électromagnétiques et l’électrosmog affectent notre santé et la qualité de notre sommeil est souvent trompeur et déformé pour des raisons économiques. Mais maintenant, pour la première fois, le verdict judiciaire est plus clair…

Qu'est-ce que Électrosmog?

On sait depuis la fin du XVIIIe siècle au plus tard que les humains sont des êtres bioélectriques. Le cœur est avant tout le muscle le plus puissant du corps, mais le cerveau, les nerfs, les glandes, les muscles et les organes génèrent en permanence des impulsions de courant électrique. Même les plus petits changements dans la charge électrique de l’air – comme un changement imminent des conditions météorologiques – perturbent notre bioélectricité, que beaucoup perçoivent comme une sensibilité aux conditions météorologiques. 

Comment Électrosmog Nous affecte?

Même si on ne le ressent pas directement : tous les rayonnements techniques irritent notre biologie à la fois directement et indirectement, car les champs électromagnétiques modifient également négativement les structures de champ de notre environnement naturel (qui ont également un effet permanent sur nous). Néanmoins, nombreux sont ceux qui croient encore que la multitude d’ondes de radio, de téléphones portables, de WLAN, de micro-ondes, d’ordinateurs, etc. ne nous affecte absolument pas.

Précédent : un tribunal français reconnaît les effets nocifs de l'électrosmog

Certaines personnes ont une tolérance particulièrement faible aux rayonnements électromagnétiques artificiels : leur corps réagit immédiatement par des maux de tête et des douleurs articulaires, des nausées et d'autres symptômes lorsqu'ils s'approchent d'un mât de transmission ou d'une personne utilisant un téléphone portable. Ou avec l'insomnie lorsque le voisin allume son WiFi. Comme Marine R. de Marseille…

Qu'a fait l'électrosmog ?

L'ancien journaliste souffre d'électrosensibilité ou d'hypersensibilité électromagnétique (EHS). Et ce n’est pas si rare. Selon les estimations de l'Office fédéral de radioprotection, le 6-9% de la population allemande est concerné. Pour échapper à la douleur, Marine a vécu des années dans un cocon. Le jour, elle se protégeait des rayonnements électromagnétiques avec une cape spécialement enduite, la nuit, elle dormait dans une cage de Faraday.

Il y a cinq ans, elle a finalement abandonné sa vie et son travail dans une grande ville et a déménagé dans une vieille maison en pierre dans les Pyrénées, quelque part au milieu de nulle part, sans électricité ni téléphone portable. Et voilà qu'un tribunal français lui a même accordé une pension mensuelle de 800 euros. Le juge a conclu de leurs rapports médicaux que leur les problèmes de santé étaient clairement causés par le rayonnement électromagnétique. Pendant une période de trois ans (au terme de laquelle elle doit introduire une nouvelle demande), il a classé Marine en 85% gravement handicapée et donc incapable de travailler ! Un précédent qui pourrait déclencher de nombreuses poursuites similaires…

Épinglez-le sur Pinterest

Partagez ceci